Saint Éloi Mécanique Outillage
Fabricant de machines spéciales depuis 1970
La passion du travail bien fait

PROCÉDÉ : Assemblage

Distribution par bols et rails vibrants, trémie motorisée ou vibrante, plateaux à alvéoles, blisters, sticks, racks, bandes support ou bandes alvéolées.

Contrôle, tri, formage et conditionnement des composants pour distribution sur machines standards (sticks, racks, bandes alvéolées, etc.).

Assemblage mécanique automatique, semi-automatique ou manuel asservi à l'aide de manipulateurs, robots ou mécanismes divers (ensembles pyrotechniques, bornes de raccordement d'enceintes sonores, capteurs de chocs, carnets de feuilles à cigarettes, etc.)

Assemblage « Press-Fit » des PCB (circuits imprimés) avec surveillance de la courbe d'effort et contrôle de dépassement des pins contacts. Le principe d'assemblage « Press-Fit » fait appel à des contacts en forme de « chas d'aiguille » montés en force dans les trous étamés du PCB. Cette technique répond aux plus sévères cahiers des charges automobiles et aéronautiques (vibration, chocs thermiques, mécaniques, ..) et permet l'interconnexion sans soudure des circuits imprimés. Elle permet d'améliorer la qualité des produits et de réduire les coûts de production mais en contrepartie, elle exige une grande maitrise dans la conception et la réalisation des outillages et des équipements.

Clipsage de composants, sertissage en pression de couvercles étanches de boitiers électroniques, sertissage rotatif de propulseurs pyrotechniques, rivetage, bouterollage à chaud de connecteurs sur les PCB ou de PCB dans les boîtiers supports.

Le bouterollage à chaud peut être réalisé avec des bouterolles chaudes (pavé chaud avec bouterolles rapportées ou bouterolles autonomes avec cartouches chauffantes régulées indépendamment) ou selon le principe des « bouterolles froides ». Dans ce cas, la matière à former est préalablement chauffée avec de l'air chaud ou des lampes halogène. Le bouterollage peut aussi être réalisé à l'aide d'une thermode selon le procédé Miyachi (Heat Staking).

Assemblage automatique par vissage avec approvisionnement automatique des vis ou des écrous.

Visseuse éventuellement sur portique à commande pneumatique ou numérique. Distribution et pré-vissage d'écrous à pas extra fin et vissage avec contrôle précis du couple. Contrôle d'empilage par mesure laser.

Assemblage par collage. Dosage et distribution précise de cordons de colle structurale conductrice et isolante pour réalisation de capteurs de chocs (polymérisation effectuée en four tunnel).

Assemblage par collage UV des élastiques fermant les carnets de feuilles à cigarettes.

Assemblage par adhésif de circuits imprimés flexible sur supports aluminium et de plaques de diffusion alu sur PCB avec composants.

Pliage et assemblage dans un boitier plastique d'un circuit imprimé de type Flex.

Surmoulage automatique ou semi-automatique : Le surmoulage consiste à placer des composants (unitaires ou pré-assemblés) dans les empreintes de moules de manière à obtenir des produits composés. Plusieurs surmoulages peuvent être nécessaires pour obtenir un produit fini.

Pendant le cycle d'injection, en temps masqué les composants suivants sont distribués, mis en forme et positionnés dans ce que l'on appelle une « main de chargement ». A l'ouverture du moule et après l'éjection des produits surmoulés, la main de chargement place rapidement les composants dans le moule et évacue les produits surmoulés. La précision de placement et la rapidité du chargement ont une influence directe sur la productivité et la qualité du produit fini.

Le surmoulage consiste à placer des composants (unitaires ou pré-assemblés) dans les empreintes de moules de manière à obtenir des produits composés. Plusieurs surmoulages peuvent êtres nécessaires pour obtenir un produit fini. Pendant le cycle d'injection, les composants suivants sont distribués, mis en forme et positionnés dans ce que l'on appelle une main de chargement. A l'ouverture du moule et après l'éjection des produits surmoulés, la main de chargement place rapidement les composants dans le moule. La précision de placement et la rapidité du chargement ont une influence directe sur la productivité et la qualité du produit fini.

Assemblage « Hot Bar » (procédé Miyachi) peut être utilisé pour du brasage sélectif par refusion ou du sertissage par déformation à chaud de matière plastique (heat staking).

Dans le cas de brasage sélectif par refusion, un élément chauffant appelé thermode (ou hot bar) est mis en pression sur les éléments à assembler. Une fois sous pression, un cycle de chauffage et refroidissement permet la fusion et la solidification du métal d'apport. Ce procédé permet l'assemblage simultané de plusieurs composants et est très indiqué pour assembler des composants devant être positionnés avec une très grande précision ou pouvant se détacher au moment du refroidissement (notamment les fils).

Dans le cas de sertissage par déformation à chaud de matière plastique (heat staking), l'élément chauffant appelé thermode est mis en pression sur la partie à déformer. Il est chauffé pour permettre le ramollissement puis refroidi dès que la déformation est obtenue. La pression est libérée après la solidification de la matière plastique ce qui permet de garantir une certaine rigidité de l'assemblage. La forme finale (bouterolle ou autre) est donnée par la thermode qui comporte les empreintes nécessaires. Si les empreintes sont éloignées, on utilise plusieurs têtes.

Actualités

SÉMO
Saint Eloi Mécanique Outillage
10, rue Louis Breguet
31700 CORNEBARRIEU
(Toulouse) France
Tél. : +33 5 61 85 55 77
Fax : +33 5 61 85 74 60
contact par mail